Pourquoi la Silicon Valley (et San Francisco) est le meilleur endroit pour créer sa startup?

Bonjour à tous,

Voici arrivé le moment de faire le point sur cette 3ème étape : la Silicon Valley ! Autant dire que la chose n’est pas facile.

San Francisco

Palo Alto avec la création de HP dans un garage est le berceau originel de la Silicon Valley. Depuis, Apple, Google, Facebook ou encore LinkedIn s’y sont installés… Mais, San Francisco (située juste au dessous de la valley) attire toujours plus de jeunes startups et réussit à en garder de plus grosses comme Twitter et Zynga. Les jeunes préfèrent rester en ville malgré les loyers démentielles ce qui explique aussi la multiplication des bus Google afin de permettre à leurs employés d’y habiter (récemment sujet à discorde).

Une région incontournable

facebook

San Francisco et sa valley sont les indétrônables leaders du monde numérique et des nouvelles technologies depuis de longues années et si d’autres places émergent (Tel Aviv, NYC, Austin,…) pour le moment la Baie reste en tête ! La région abrite les sièges de HP, Apple, ebay, PayPal, Google, Yahoo, Facebook, Twitter, LinkedIn, Netflix, WhatsApp, Instagram, Snapchat, Pebble… et bien d’autres géants. Ainsi on peut voir l’évolution dans de ces piliers de la Silicon Valley :

  • hardware
  • internet
  • internet social
  • internet mobile
  • objets connectés

Les points forts de la Baie de San Francisco :

  • Très grand nombre d’angels et de fonds d’investissement.
  • Beaucoup d’incubateurs, d’accélérateurs et d’espaces de co-working.
  • Etat d’esprit entrepreneurial, valorisation de l’échec etc.
  • Culture du mentorat et du « give back » très forte.
  • De nombreux événements, meet-ups et autres hackathons etc.
  • Attraction très forte d’ingénieurs et d’entrepreneurs du monde entier.
  • De très nombreux profils qualifiés dans divers domaines : ingénieurs, développeurs,…
  • De nombreuses universités dont les célèbres Stanford et Berkeley qui mettent en valeur l’entrepreneuriat à travers leurs formations.
  • Les avocats, banques etc. sont aux faits du fonctionnement d’une startup et proposent donc des offres adaptées.
  • De nombreux géants du web et de l’électronique sont localisés dans la Silicon Valley : cités ci-dessus.
  • Proximité avec Los Angeles, Seattle, Vancouver.
  • Une population jeune donc une adoption des nouvelles technologies très rapide.
  • Un climat clément qui aide à s’y sentir bien.

Une histoire entrepreneuriale

Le plus gros point fort de San Francisco aujourd’hui c’est son histoire, ses réussites passées, qui font d’elle la référence dans le domaine. Les succès des débuts ont permit de créer un flux continu d’innovation et de profils qualifiés qui tentent leur chance dans la région. Qui n’a pas rêvé de travailler pour Google, Apple ou Facebook ? En plus de conditions de travail et perks très avantageux, comme vous pouvez le voir avec mes photos de ma visite des locaux de Google, leurs côtés innovants et de remise en question continue fascinent. Ces entreprises participent à l’écosystème grâce à leurs nombreux rachat de startups et ont d’ailleurs leurs propres cellules d’innovations (Ex : les Google Glass).

La prise de risque et l’ambition sont valorisées et l’échec n’est pas stigmatisé, au contraire. Ainsi, de nombreuses personnes peuvent changer de startups tous les ans naviguant entre création d’entreprise et poste dans une jeune pouce.

De plus, la culture du give back (rendre la pareille) est très forte et les personnes ayant réussit vont aider les nouveaux en les coachant ou en investissant leur argent dans leurs startups… voir en créant à nouveau leur propre startup ! Ainsi, cela a permit la création de nombreuses structures d’accompagnement ou financement : accélérateurs, concours, fonds d’investissement etc.

L’exemple le plus frappant est la « mafia PayPal » dont les employés et fondateurs se retrouvent aujourd’hui dans de nombreuses startups à succès (LinkedIn, Tesla, Youtube, Yelp,…). Cela fait suite à l’acquisition de leur entreprise par ebay dont la plupart n’ont pas réussit à s’y intégrer à cause de la culture plus corporate et qui ont donc décidé de rejoindre d’autres entreprises ou de créer les leurs.

Attention, cependant, la concurrence est très forte et l’eldorado n’est atteint que par peu de personnes ! Ce qui veut dire que beaucoup de startups échouent en route pour quelqu’unes qui vont réussir.

silicon valley

Conclusion

On peut, aussi, noter que différents domaines « extérieurs » sont touchés par cette culture innovatrice : par exemple Tesla pour les transports ou Hampton Creek Foods pour la nourriture… voir même Blue Bottle Coffee entreprise concurrente de Starbucks.

De plus, l’influence de la Silicon Valley touche aussi la région de Los Angeles avec sa Silicon Beach qui compte de plus en plus de startups et notamment les studios de Youtube.

La Baie de San Francisco reste le meilleur endroit pour lever des fonds, toucher les plus gros influenceurs et atteindre un marché global le plus rapidement possible mais la concurrence est rude et les salaires et coûts sont très élevés !

A bientôt,

Article written by

Etudiant en année de césure. Passionné par le web, les nouvelles technologies, l'entrepreneuriat et les voyages !

One Response

  1. AC du Sordet at | | Reply

    Bravo, mon Cher Alexandre, et merci pour toutes ces nouvelles particulièrement inintéressantes et qui me tiennent à cœur.
    Bonne chance pour la suite.
    Bien affectueusement .
    AChantal

Please comment with your real name using good manners.

Leave a Reply