Montréal : Interview d’Ambroise Debret de l’association Jeunesse Entrepreneuriale

jeunesse entrepreneuriale

Bonjour à tous,

J’ai eu le plaisir de pouvoir interviewer, a posteriori de mon passage à Montréal, Ambroise Debret qui participe à développer l’entrepreuneuriat à HEC Montréal au sein de l’association étudiante Jeunesse Entrepreneuriale. Voici, donc, des informations complémentaires à mes précédant articles et interviews sur l’écosystème de cette ville.

 

– Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Ambroise Debret, j’ai 21 ans, suis français expatrié à Montréal où j’étudie à HEC et suis actuellement VP Exécutif et Finance de la Jeunesse Entrepreneuriale (comité étudiant).

hec-montreal

– Quel est ton parcours ?

Après mon bac Scientifique en France, je suis directement parti étudier à Montréal. Je suis en dernière année de mon BAA* en T.I.** & Marketing et en train de monter un projet d’entreprise.

– Pourquoi es-tu à Montréal ?

Je suis parti à Montréal d’abord pour l’école qui est très bonne mais aussi parce que le système scolaire français ne me convenait pas vraiment. Enfin, je suis aussi venu à Montréal pour me rapprocher de là où tout se passe en premier ; aussi bien au niveau des affaires que culturellement parlant.

– Peux-tu présenter le club entrepreneurial de HEC Montréal ?

La Jeunesse Entrepreneuriale est le comité entrepreneurial d’HEC, nous organisons des évènements créatifs pour sensibiliser les étudiants à l’entrepreneuriat avec souvent l’intervention d’entrepreneurs-conférenciers.

On a récemment fait un partenariat avec HatchCloud, une startup qui fait de la communication pour les startups et on organise un concours avec eux.

– Quelles sont les initiatives pour l’entrepreneuriat à HEC Montréal, L’école dispose-t-elle d’un incubateur et/ou accélérateur ?

Très bon point. Très récemment Campus Montréal (HEC-Polytechnique-Université de Montréal) a fait l’objet de plusieurs dons d’une valeur cumulée d’environ 15 millions de dollars (dont 10 millions de la Banque Nationale et 2,5 millions cumulés de la part de Rémi Marcoux et son entreprise TC transcontinental).

Le parcours Rémi Marcoux a donc été crée pour accompagner les étudiants dans leur démarche entrepreneuriale.

De plus  l’accélérateur d’idées/incubateur  Banque Nationale – HEC Montréal sera également lancé d’ici peu (Mars) et offrira des ressources d’accompagnement aux étudiants qui ont un projet à potentiel.

Des évènements entrepreneuriaux sont aussi organisés comme le Startup Weekend qui a eu lien le weekend dernier (7-8-9 février).

L’entrepreneuriat est donc en pleine effervescence à HEC.

– Concrètement, peux-tu nous citer des entreprises/startups qui viennent d’alumni de HEC Montréal ? Et en cours de création ?

Je pense à Busbud et Wajam notamment qui sont des startups d’alumni d’HEC et qui font beaucoup parler d’elles.

 Merci. 

Vous pouvez retrouver Ambroise sur son site (AmbroiseDebret.com) et son twitter (@AmbroiseDebret).

A bientôt,

 

*Baccalauréat en Administration des Affaires.
**Technologies de l’Information.

Article written by

Etudiant en année de césure. Passionné par le web, les nouvelles technologies, l'entrepreneuriat et les voyages !

One Response

  1. […] 2014, I reached out to him when he had already left Montreal. We still managed to collaborate on an interview about the entrepreneurial student association I was involved with and Montreal’s startup […]

Please comment with your real name using good manners.

Leave a Reply