Hong Kong : interview de Victor Lam de EZTABLE

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, retrouvez l’interview écrite de Victor Lam, développeur et entrepreneur qui vit à Hong Kong. Plus d’informations dans les questions ci dessous.

Hong Kong

– Bonjour, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Victor Lam, développeur full stack et entrepreneur. Je travaille chez EZTABLE en tant que Manager Général pour Hong Kong.

– Quelle était ta startup ? Pourquoi n’y travailles-tu plus ?

Ma startup était Primitus. On éditait Resume Tracker, c’est un système de suivi des candidats pour les startups et PME. On ne travaille plus dessus car en plusieurs années on a pu atteindre le trafic souhaité.

– Pourquoi étais-tu basé à HK ? Comparé à Shanghai, Singapour etc… ?

Je suis né à Hong Kong. C’est la ville où j’habite. J’ai visité Shanghai, Beijing, Taipei, Seattle la Baie de SF ces dernières années. HK a de bonnes infrastructures technologiques. On a la connexion internet la plus rapide au monde. On est parmi les premiers pays à avoir déployé un réseau de 4G LTE. HK est un des noeuds majeurs de connexion du réseau de fibre optique.

Comparé à Shanghai et Singapour, nous sommes plus ouvert. La plupart des personnes n’ont pas besoin d’un visa pour entrer à HK. Nos niveaux de taxes sont relativement faibles.

D’un autre côté, la quantité des candidats « tech » est plus faible que les régions voisines. On a pas de grand succès de plateforme e-commerce. En terme de technologies, HK est assez conservateur. Les personnes préfèrent encore acheter dans les magasins. La plupart des services gouvernementaux obligent à se déplacer en personne dans leurs bureaux, il n’y a pas de services en ligne.

– Que penses-tu de l’écosystème startup de HK ?

Il y a beaucoup de VCs et angels. Mais la plupart viennent du monde de la finance. Ils ne comprennent pas vraiment comment un écosystème de startups tech fonctionne.

On a aussi des incubateurs, certains sont privés, et d’autres managés par des associations semi-gouvernementales. Mais, on a pas assez d’incubateurs que l’on peut comparer à Y-Combinator, Techstars, 500 startups ou même AppWorks à Taiwan ou Innovation Works à Beijing.

La communauté grandit rapidement ses dernières années. Il y a beaucoup d’événements. Mais, c’est toujours pour une minorité. Pas beaucoup de gens à HK comprennent ce qu’est une startup et viennent à un événement de la communauté.

La concept de startup devient à la mode dans les médias. Mais, il y a encore un long chemin à faire, et beaucoup  de travail.

– Quels sont, pour toi, les trends des startups à HK ?

HK est proche de Shenzhen, qui est un des centres majeurs de construction de hardware dans le monde. Il y a beaucoup de projets Kickstarters, basés à Hong Kong, ou ouvrant un bureau dans la ville. Parce qu’ils peuvent visiter les usines à SZ facilement.

La plupart qui se nomment startups sont en fait des agences et des maisons de production. Ils n’ont pas réellement de produit. Le marché de HK est trop petit pour suffire à une entreprise. Ainsi, la plupart des entreprises de HK dans le mobile et le gaming vont en Chine.

– Quelles sont les startups les plus connues de HK ? 

EditGrid, rachetée par Apple

Anobii, rachetée par la joint venture de HMV Europe et 3 éditeurs.

9gag, qui est passée par 500startups et YC

Divide, rachetée par Google

6waves, éditeur de jeux vidéos

Merci.

A bientôt,

Article written by

Etudiant en année de césure. Passionné par le web, les nouvelles technologies, l'entrepreneuriat et les voyages !

Please comment with your real name using good manners.

Leave a Reply