A Séoul, les startups sont bien décidées à se faire une place au pays des chaebols

Bonjour à tous,

Séoul, capitale de la Corée du Sud qui connait une forte croissance depuis plusieurs années, est le pays des chaebols comme : LG, Samsung ou encore Hyndai qui ont toutes les trois des filiales dans l’électronique. Le secteur porte la croissance du pays. Ainsi, la 4G est présente depuis longtemps et les opérateurs sont déjà en train de penser à la 5G…

Par ailleurs, la capitale a récemment accueilli la dernière « International World Wide Web Conference » du 7 au 11 avril 2014.

seoul samsung showroom

Une particularité de la Corée est que c’est un des rares marchés où Google n’est pas leader ! Il ne représente même qu’une infime partie, moins de 10% de PDM, et l’équipe sur place fonctionne totalement en mode startup ! Ici, les leaders ce sont les portails web (comme Yahoo) coréens Naver avec environ 60% de PDM et Daum avec environ 20% de PDM (qui vient de fussionner avec Kakao Corp qui édite Kakao Talk, le principale messagerie mobile en Corée).

Autre point à noter, le pays a inventé les journaux participatifs en ligne avec OhmyNews, qui est un véritable phénomène et qui a une importance considérable dans le paysage des news. Le site a inspiré AgoraVox ou Rue89, en France.

Les points forts de Séoul

  • Le KOSDAQ, sa propre bourse des valeurs numériques (inspirée du NASDAQ).
  • De nombreux incubateurs ou accélérateurs, dont certains par des banques ou par Google…
  • Des espaces des co-working et des lieux dédiés comme la Digital Media City.
  • Des VCs locaux comme Samsung Ventures et de plus en plus d’investisseurs américains, chinois ou japonais.
  • La meilleure connectivité au monde (n°1 pour la 4G et n°1 pour la fibre).
  • Une pénétration du smartphone de plus de 75%.
  • Le 3ème pays d’Asie pour le e-commerce.
  • Le 2ème pays pour le téléchargement d’apps.
  • De nombreux événements : dont les internationales beLAUNCH et SDF, deux des plus grandes conférences en Asie…
  • Une des villes leaders sur l’économie participative avec le projet “Sharing City, Seoul”.

La deuxième vague startup en cours !

Longtemps influencé par ses grandes entreprises, l’entrepreneuriat est encore peu courant en Corée du Sud. Les carrières à vie chez Samung, LG,… ont longtemps été la norme et le sont parfois encore.

Ainsi, le gouvernement a mit en place de fortes initiatives pour promouvoir l’entrepreneuriat avec notamment une aide de 3,8 milliards de dollars pour les startups ! Celle-ci sera distribuée jusqu’à 2017 soit sous la forme d’investissements dans des startups ou bien par exemple par l’ouverture de centres d’innovation dans 17 villes.

Une première vague de création de startups a eu lieu avec notamment Naver, Daum, OhmyNews,… créés dans les années 1990 (2000 pour OhmyNews). Et la deuxième vague de startups a lieu en ce moment (depuis 2010). Voici quelques exemples des principales entreprises de ce dernier boom kakaotalk(liste non exhaustive) :

Kakao Corp. : le principal service de messagerie mobile en Corée, en concurrence sur le plan mondial avec Whatsapp, Viber, Line (par Naver Japon, filiale la société coréenne Naver),… Comme dit précédemment, Doum et Kakao ont fusionné, surement inspirées par Naver et Line !

TicketMonster : site de vente de deals groupés. L’entreprise a d’abord été rachetée par LivingSocial, le principal concurrent de Groupon, puis revendu à celui-ci. 

TicketMonster-LogoCoupang : est une des principales plateformes e-commerce du pays et celle ayant connu la plus forte croissance au monde.

Ainsi, si le pays est petit, il n’est pas à ignorer ! Il peut offrir de belles opportunités d’investissements. Et, le marché de par son avance technologique permet de pouvoir tester de nombreuses innovations et idées. C’est un des principaux marchés d’Asie du Nord avec le Japon, Taiwan et la Chine… Le pays du matin calme aura (et a) son mot à dire !

A bientôt,

Article written by

Etudiant en année de césure. Passionné par le web, les nouvelles technologies, l'entrepreneuriat et les voyages !

Please comment with your real name using good manners.

Leave a Reply